21 novembre 2007

les chevaux d'Adi


Qu'est-ce qui a bien pu rendre
les chevaux si craintifs
au sortir de la mer ?
Le feu sans doute.

Leurs ancêtres marins
sont si calmes,
si lents, si tendres,
sont des hommes paisibles.

Un couple d'hippocampes
ont leur jardin salé
dans la chambre d'Adi
depuis la fin octobre.
Verront-ils Noël et Nouvel An ?

En attendant,
ils dispensent lentement
leur douce compagnie
en une valse antique.

5 Commentaires:

Anonymous Marie Hindenoch a dit...

Trop mignons ces petits animaux !

28 novembre, 2007 18:44  
Blogger K-cio'P a dit...

Salut ! Je suis maintenant aussi sur Le Blogger Google ! Mon adresse : http://k-poetik.blogspot.com/

31 décembre, 2007 21:18  
Blogger THOMAS.L a dit...

bonjour,et merci je viens de faire un tour sur votre blog,ca fais du bien au yeux et au coeur,encore merci...je vous met en lien sur mon blog "itineraire landart" avec votre permition.a tres bientot laurent.t

03 décembre, 2008 10:14  
Blogger M.H. a dit...

merci Laurent,
je suis allé faire un tour sur itineraire landart :
jolie ballade!
Chez toi aussi il fait bon...
Porte-toi bien.
michel

04 décembre, 2008 19:40  
Blogger michèle pambrun a dit...

Cher Michel, il y a quelques heures encore, nous écoutions ces histoires des Amérindiens de la tribu Haida (Les Américains d'avant les Américains) que tu as racontées cet après-midi dans la vallée de Lesponne pour notre Festival de Contes en Pyrénées.
Et l'homme rouge est là, devant nos yeux, dans notre coeur.
Grand merci et bon retour à Paris.

07 décembre, 2008 20:44  

Enregistrer un commentaire

<< Home