06 décembre 2006

tue un clown ? *














6 décembre 2006, Saint Nicolas,
4000 intermittents manifestent dans Paris....

Je ne sais pas ce que feront mes enfants,
ils décideront.
Mais je ne veux pas un jour quitter ce beau métier
en leur laissant les mines anti-personnel
que le MEDEF et ses courtisans sont en train d'y déverser.

Nous sommes un peu plus de cent mille
et nous faisons vivre des MILLIONS de personnes
ravies de faire partie du secteur de la Culture sans la produire,
et on voudrait nous faire passer pour des profiteurs ?

Nous, artistes, techniciens, sommes devenus du gibier
Ce protocole UNEDIC
c'est une roulette russe,
personne n'est à l'abri :
L'objectif avoué, c'est la purge et rien d'autre.
Un tiers d'entre nous disparaitra d'ici cinq ans
Même s'il faisait bien son métier.
C'est mathématique,
C'est une honte.

On retire aux funambules le filet
et à la place, on dresse une table de jeux,
pour un casting de vie ou de mort
artistique et sociale.

Quatre ans qu'on nous trimbale.
Nous voulons être entendus
Nous voulons du respect
De la démocratie
Et pas ces marchandages maffieux sur notre dos.
On veut un vrai débat national et public sur la question.

On ne lâchera pas.


(*) lu sur une pancarte lors d'une manif en 2003, je crois.

2 Commentaires:

Anonymous Patricia Gaillard a dit...

Merci Michel de le dire comme ça.
une conteuse... rêveuse... passeuse de merveilles... en grand danger de disparition.

01 janvier, 2009 18:19  
Blogger M.H. a dit...

Vers Compostelle, y a des pélerins qui font le chemin avec dans leur poche des pierres. Ce sont les âmes de ceux qui ne peuvent être du voyage. On va bientôt faire ça dans mes manifs. Et si il faut des cercueils ou des baillons pour que ça se voie, on le fera. En attendant, nous couper les vivres, ils peuvent toujours, mais pour ce qui est d'éteindre la lumière, y a que nous pour savoir où est le bouton. Tiens bon!

01 janvier, 2009 19:31  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home