27 août 2009

jean des pierres

Sur le chemin côtier
à l'ouest de Lesconil,
un ange lève des pierres de patience.
«J'attends que l'océan fasse le ménage.»
























Un jour, il a trouvé plus fort que l'océan.
Pendant la nuit, la bêtise humaine
était venue jouer aux quilles.




















Au matin, l'ange a recommencé.

Comme si de rien n'était.


5 Commentaires:

Blogger colette a dit...

Merci pour ce blog, j'ai l'impression de me connecter à la vie que j'avais apparemment perdue.

Ici cela sent bon, cela chante, je me sens bien, c'est certainent la vie que j'aime, pourquoi l'avais je oubliée? pourquoi ?
puisque c'est comme ça que je l'aime...
Merci donc de me rappeler à la vie et au plaisir de vivre? merci mille fois.

03 septembre, 2009 17:40  
Anonymous Daniel Gille a dit...

Salut Michel

Allez j'ai décidé de faire une petite pause sur ton blog et ai redécouvert avec joie ces airs d'antan et ces humeurs du temps... Tes pierres me parlent, il faut dire que j'en ai aussi ... elles parlent du temps jadis et prennent nos empreintes un peu comme des éponges homéosympathiques!
Content de te trouver ici ...
Daniel (de Forbach ... mais ya longtemps, long temps, ... mais si proche encore)
Je me suis permis de mettre un lien dessus mon blog Haus

21 septembre, 2009 23:27  
Blogger M.H. a dit...

Bienvenue Colette
Tu peux venir te promener ici
quand ça te dit.

21 septembre, 2009 23:38  
Blogger M.H. a dit...

Salut Daniel,
Je suis allé faire un tour dans ton jardin : Belle ballade, jolies surprises. Je reviendrai.

Porte toi bien.

21 septembre, 2009 23:51  
Anonymous Anonyme a dit...

Bonjour
J'ai vécu en Beauce, je vous ai croisée à Rennes au conservatoire, écouté à la Chapelle St Etienne et reçu dans ce lieu une émotion très intense que j'entretiens et partage avec certains.
Je remercie Guy Prunier grâce auquel je découvre votre blog
Amitié

01 octobre, 2010 11:30  

Enregistrer un commentaire

<< Home